Les porcs miniatures

  Les porcs miniatures ont différents modèles selon leurs lieux d'origines :

  • Plutôt rond et grassouillet, avec une truffe relativement " écrasée ", origines : Nouvelle Calédonie et Asie.
  • De type longiligne avec des petites oreilles droites et une truffe allongée, origines : Mexique et Amérique.

  Notre première truie " Lola " est d'origines Asiatiques et son mâle " Mogway " Américaines. Le croisement de ses deux souches, produit des bébés moins " grassouillets " que notre Lola, avec un peu de nez et des petites oreilles, comme leur papa.

  Sans parler d'effet de mode, avoir un porc miniature comme animal de compagnie, peut, à première vue, paraître surprenant et original. Cet animal s'adapte pourtant à tout style de vie : en enclos, en pavillons et même en appartement, même si cela n'est pas l'idéal ! Sa rusticité, sa petite taille, son intelligence et ses besoins limités, rendent possible son adaptation à des milieux de vie forts différents, pour peu qu'il y ait été habitué tout jeune. D'entretien facile, le porc miniature est un animal très propre, habitué à faire ses besoins dans un bac à litière, comme un chat, il ne " s'oubliera pas " sur la moquette ou le tapis ! Une corbeille à chien ou, mieux, une boite de transport de type " vare -keenel " avec une couverture lui serviront de nid douillet et, bien que le sport ne soit pas son activité favorite, en l'habituant à marcher en laisse avec un harnais, vous pourrez tout à fait lui faire prendre un peu d'exercice en campagne ou dans un parc.

Très éclectique en ce qui concerne son alimentation, les végétaux doivent représenter les ¾ de sa ration d'entretien : chou, pomme de terre, carottes, betteraves rouges ou autres légumes, mais aussi les fruits : pomme, poire, pêche etc. Ses besoins en protéine étant relativement limités eu égard à son petit format, les croquettes pour chien ou chat ne doivent être distribuées qu'occasionnellement et en petite quantité. Les pâtes, le riz, le pain dur ou les restes de table, les céréales (orge et son de blé surtout) font parties intégrantes de son alimentation. En résumé : il se satisfait de tout ce que vous lui donnez.

  La truie miniature garde sa taille de jeune fille jusqu'à sa première portée, après, son tour de taille se dégrade quelque peu … elle mesure environ 40 cm de hauteur pour un poids moyen d'une vingtaine de kilos. Les mâles peuvent être légèrement plus grands (42-45cm) tout en ayant une silhouette plus … svelte. Il n'y a pas de différence notable de caractère entre les sexes, la truie pouvant être cependant plus indépendante, voire irritable lorsque vous la faite reproduire. Un mâle castré garde un caractère aimable et ce n'est que s'il est entier et reproducteur (on l'appelle dans ce cas précis un " verrat ") qu'il peut être agressif surtout si sa femelle est en chaleurs ou suitée, dans ce cas il s'interpose entre elle et les étrangers pour les protéger.

  Si vous disposez d'un jardin (ce qui est l'idéal) ils peuvent très bien vivre dehors à l'année pour peu qu'ils disposent d'un cabanon abrité des intempéries. Du foin ou de la paille comme litière feront leur bonheur et vous pourrez alors les observer préparer leur nid chaque soir en entassant la paille dans un des angles de leur abri. S'ils vivent en enclos, ils diviseront ce dernier en plusieurs parties : aire de repos, toilettes, végétation à brouter … et vous accueilleront chaque jour par des petits grognements à l'heure des … repas !

retour aux animaux d'ornement

 

Nous contacter